Comment optimiser vos campagnes de tests (part 1)

Comment améliorer la qualité des applications en limitant les risques de régression sans pour autant lancer des campagnes de tests trop importantes et consommatrices de ressources?

Résoudre cette équation n’est pas simple et souvent les projets se contentent soit d’exécuter quelques tests en espérant couvrir l’essentiel des modifications apportées à l’application, soit ils décident de ne rien tester par manque de temps, soit ils mobilisent des bataillons de ressources pour traquer le moindre bug.
Parfois des pénalités financières peuvent venir gréver le budget des prestataires si les engagements ne sont pas respectés… D’autres fois les anomalies constatées par les clients donnent lieu également à des pénalités financières.

Comment faire pour répondre à ce niveau d’exigence en maîtrisant les efforts de qualification des logiciels.

Savez vous quelle est la couverture des tests que vous réalisez lorsque vous lancez une campagne de tests?
Savez vous comment définir des stratégies de tests efficaces ?
Savez vous quelle est la pertinence des tests que vous exécutez?
Avez-vous une visibilité en temps réel sur l’avancement de vos campagnes de tests ?
Maîtrisez vous les planning de phases de qualification ?
Souhaitez-vous limiter l’effort de test et améliorer la qualité du développement?
Souhaitez vous avoir une analyse de risque avant de livrer une nouvelle version d’une application à un client?
Avez vous une vision fonctionnelle des risques de régression?
Souhaitez-vous faire une analyse d’impact avant de lancer un nouveau développement?

Ce questionnement vous parait peut être très commercial? Pourtant il existe une solution qui permet de répondre à toutes ces questions.

Dans le livre blanc, dont les résultats sont issus de l’étude de 24 applications diverses (application web, client riche, application SOA, etc.) et plusieurs millions de lignes de code, l’éditeur de la solution que je vais vous décrire prochainement, annonce:
– 30% des tests réalisés sont inefficients,
– 30% des tests couvrent 65% des risques de régression,
– 30% des tests sont redondants.

Ces chiffres montrent qu’il est possible d’améliorer la couverture des tests et par conséquent la qualité des livrables en minimisant l’effort de test (juste en choisissant les cas de tests les plus pertinents).

Dans le cadre d’une prestation que je réalise dans le centre de service d’une société informatique, je me suis intéressé à cette solution. C’est le résultat de ce POC que je me propose de vous livrer dans le prochain article… Sans dévoiler complètement l’issue, je dois dire que le résultat est tout à fait étonnant.

http://www.jperf.com

Publicités

A propos jlerbsc

founder of JavaPerf Consulting Http://www.jperf.com
Cet article a été publié dans Qualité. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Comment optimiser vos campagnes de tests (part 1)

  1. Ping : Comment optimiser vos campagnes de tests (part 2) | JavaPerf Consulting Blog

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s